Je pense, donc je ris. Humour et philosophie

Achetez Je pense, donc je ris. Humour et philosophie.

Sous la direction de Normand Baillargeon et Christian Boissinot

Avez-vous ri ou calembourisé aujourd’hui ? Non ? Alors il est probable que quelque chose ne tourne pas rond chez vous.

C’est que depuis quelques décennies déjà, et au Québec plus particulièrement, le mot d’ordre est à l’humour.

Une discipline semble pourtant allergique à l’air du temps : la philosophie. Sérieuse au possible depuis sa naissance il y a 2 500 ans, on l’imagine mal faire autre chose que de réfléchir rigoureusement et solennellement aux grandes questions de l’existence. Ce livre devrait adoucir cette perception.

Quelle place devrait occuper l’humour dans une société ? Être drôle est-il devenu une sorte d’obligation ? Accorde-t-on trop d’importance au Québec à nos humoristes ? Que se cache-t-il derrière l’humour des Yvon Deschamps, Claude Meunier et Gilles Latulippe ? Au nom d’un humour intellectuel et engagé, certains observateurs ont-ils raison de déplorer la vulgarité et la vacuité d’une frange d’humoristes ? Est-il possible de rire de n’importe quoi, n’importe comment ? Pourquoi n’y a-t-il pas plus de femmes humoristes ? Les blagues peuvent-elles aider à philosopher ? Qu’ont en commun l’humour et les mathématiques ? Certains philosophes seraient-ils des humoristes qui s’ignorent ? L’humour est-il le signe du divin en nous ?

Mêlant réflexion et rigolade, dans un style clair et accessible, 16 auteurs examinent ces délicates et difficiles questions. Preuve que le rire et la philosophie sont tous deux des moyens de chercher un sens à la vie.

Textes de Robert Aird, Normand Baillargeon, Stéphane Baillargeon, Christian Boissinot, René Bolduc, Jules Bourque, Benoît Castelnérac, Tom Cathcart, François Dugré, Normand Gilles, Lucie Joubert, Dan Klein, Thomas De Koninck, Marielle Léveillé, Michèle Nevert et Yves Trottier.