Biographie

Photographe: Martine Doyon

À sa naissance, Yves a pleuré tellement il était ému. Il aurait ri de se voir tout nu, mais une bonne claque sur les fesses l’a ramené aussitôt à la réalité. L’existence lui a été donnée comme ça, gratis. Sans raison. Depuis, il profite de la situation : la gratuité le réconforte. Étant sur Terre pour rien, il ne doit rien à personne. C’est déjà ça de gagné!

Yves a multiplié  les passions. D’abord, le violon et la musique. Ensuite, la boxe et le hockey. Les voyages aussi. L’amour, bien sûr. Et l’humour comme philosophie : « Je pense, donc je ris ». Enfin, l’écriture. Pour toujours. À jamais. Comme une soif infinie, un appétit insatiable.

Après l’école secondaire, il s’est enrôlé dans l’armée. Rambo l’a convaincu qu’il avait l’étoffe d’un tough! Après cinq ans passés au Collège militaire royal du Canada, on lui a décerné un baccalauréat en histoire et sciences politiques ainsi qu’une commission d’Officier des Forces canadiennes. Yves a aussitôt remercié Sa Majesté la Reine et a quitté l’uniforme afin de poursuivre ses études.

Après la maîtrise en sciences politiques, diplôme obtenu à l’université Queen’s de Kingston en Ontario, il est parti enseigner l’anglais en Corée du Sud. Il y a rencontré un peuple accueillant, fier et généreux, mais surtout l’amour, qu’il a rapporté avec lui dans ses bagages.

Toujours aussi avide de savoir, Yves a terminé une seconde maîtrise, mais cette fois-ci en philosophie, à l’Université de Montréal. Il est alors devenu professeur d’histoire, d’éthique et de leadership pour le Collège militaire royal du Canada et pour le Centre de perfectionnement professionnel des membres du rang.

Poussé  par sa passion pour l’écriture et l’humour, Yves s’est inscrit à l’École nationale de l’humour au programme d’écriture humoristique. À sa sortie, il a travaillé pour Encore Spectacles Télévision ainsi que pour divers humoristes et événements comme le Grand Rire de Québec et a collaboré à de nombreux projets de télévision, dont l’émission Et Dieu créa… Laflaque. Il a également enseigné à l’École de l’humour et au Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Recherchant toujours l’action et les défis, Yves a aussi travaillé au chemin de fer Canadien National comme superviseur au transport ainsi que chef d’opérations pour la Société de transport de Montréal.

Il est aujourd’hui de retour à l’École nationale de l’humour comme Directeur pédagogique.

Publications

En 2002, Yves a publié son premier roman, L’Euthanasiste ambulant. Son second roman, La part du Gros, a été publié en 2003. En 2006, il a publié, en collaboration avec Marc Imbeault, un essai philosophique intitulé : Limites de la violence : Lecture d’Albert Camus. Il a également écrit deux pièces de théâtre Asile Story et Samira. Son troisième roman, Nevada est mort, est paru en 2010. En 2014, il a publié l’essai philosophique Qu’en dis-tu, Socrate? avec son collègue Robert Aird. La même année, il a aussi publié un roman jeunesse intitulé Bouddha le chat.

Yves est membre des associations professionnelles suivantes :

UNEQ : Union des écrivaines et des écrivains québécois

SARTEC :  Société des auteurs de radio, télévision et cinéma

SACD : Société des auteurs et compositeurs dramatiques

AAM: Association des auteurs de la Montérégie

HA: Les Humoristes associés

1975

1975