Sois sage et paie!

Bonjour à tous,

Depuis le mois de mars, je collabore au journal Le Courrier qui est distribué dans toute la Montérégie. Ma chronique s’intitule : L’actualité revue et tordue.

Voici celle du 24 mai 2011.

Sois sage et paie!

Par Yves Trottier

Le prix de l’essence à la pompe monte. C’est une fatalité. Comme le temps qui passe, les poils qui poussent dans les oreilles et les fesses qui tombent avec l’âge. Alors, pourquoi espérer, chaque matin, une baisse du prix de l’essence? Pourquoi se sentir frustré de ces hausses aussi inévitables qu’un nouveau scandale à la ville de Montréal?

Épargnons-nous cette souffrance incessante en devenant des sages modernes. Appliquons l’enseignement de la prière de la sérénité : « Mon Dieu donne-moi la sérénité d’accepter de payer. » D’ailleurs, voici quelques principes à mettre en pratique pour mieux continuer de dormir au gaz.

Quand on te frappe d’une hausse de prix, tends le portefeuille et souris. Pardonne aux pétrolières leurs hausses de prix incohérentes comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont volé. Aime la prochaine hausse du prix de l’essence comme toi-même, car tu devrais être fier de tout le travail que tu as accompli pour payer le plein de ta voiture!

La sagesse populaire peut aussi nous être utile dans l’acceptation de notre implacable destin de consommateurs soumis. Voici quelques proverbes empreints de vérité.

Un consommateur averti en vaut deux. Auto qui roule dépense de l’argent. Rien ne sert de courir, le prix sera toujours plus élevé demain. Une hausse de prix vaut mieux que deux tu l’auras. Mais sois rassuré, les deux hausses, tu les auras aussi!

Il ne faut pas vendre l’essence avant d’en avoir augmenté le prix. À prix donné, on ne regarde pas les taxes. Et, bien sûr, après le prix, le paiement!

Rappelez-vous que petit plein ne va pas loin. Heureusement, toutes les routes mènent à une station-service.

Enfin, n’oubliez pas que l’avenir appartient à ceux qui vous font payer tôt. Et rira bien qui sera actionnaire d’une pétrolière!

Laisser un commentaire

« »