Élections 2011

Bonjour à tous,

Depuis le mois de mars, je collabore au journal Le Courrier qui est distribué dans toute la Montérégie. Ma chronique s’intitule : L’actualité revue et tordue.

Voici celle du 26 avril 2011.

Élections 2011 : des réponses, s’il vous plaît!

Par Yves Trottier

Voilà! Nous sommes de nouveau en période électorale. Les partis politiques courtisent les électeurs, les discours se multiplient, les promesses abondent. Pourtant, j’éprouve une sensation désagréable en écoutant ergoter nos politiciens. Ils me semblent ne jamais répondre aux questions que je me pose.

On me parle de la taxe de vente harmonisée, du développement du Bas-Churchill, du registre des armes à feu, du pont Champlain, de l’achat d’avions de chasse, de baisses d’impôts pour les grandes entreprises…

Qu’en est-il des vraies questions?

Moi, j’aimerais entendre ce qu’ont à me dire Michael Ignatieff, Stephen Harper, Jack Layton, Elizabeth May et Gilles Duceppe sur des enjeux humains primordiaux.

Que m’est-il permis d’espérer après la mort, Monsieur Ignatieff? « La même chose que moi après les élections. Un retour au néant ou aux États-Unis. »

Comment fonctionne l’univers, Madame May? « L’univers is gouverné by des little petits bonshommes verts. C’est pour ça, il faut voter pour le parti Vert. »

Qu’est-ce que le temps, Monsieur Layton? « Plus de temps, c’est un chose que je défends pour les familles de toute le Canada. Une gouvernement NPD, c’est une gouvernement pour avoir du temps pour rien faire! »

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien, Monsieur Duceppe? « Non seulement il y a quelque chose, Monsieur le Président, mais il n’y a qu’une chose : l’indépendance du Québec! Pis, à part de ça, Monsieur le Président, si y’avait rien, le Bloc l’obtiendrait pareil! Et ce, dans l’intérêt de tous les Québécois et Québécoises!

Quel est le sens de la vie, Monsieur Harper? « Mais mon cher ami, la vie c’est pas important. Ce qui compte, c’est l’économie. Et le sens de l’économie, je l’ai. C’est pour ça que je coupe dans la fonction publique. C’est pour financer la guerre en Afghanistan. Je ne prendrai pas d’autres questions. Merci. »

Dans le fond, nous connaissons déjà leurs réponses… Sont-elles satisfaisantes?

Laisser un commentaire

« »